fbpx

L’Anhydrite ou Angélite

L’Anhydrite aussi connu sous le nom d’Angélite est un minéral d’évaporite qui se trouve dans de vastes dépôts en couches dans des bassins sédimentaires où de grands volumes d’eau de mer ont été évaporés. Elle est généralement interstratifiée avec de l’halite, du gypse et du calcaire dans des accumulations qui peuvent atteindre des centaines de pieds d’épaisseur. À une échelle beaucoup plus petite, l’anhydrite peut se former dans les sédiments du littoral ou des plaines de marée à partir de l’évaporation de l’eau de mer.

L’anhydrite est également présente sous forme de minéral de remplissage des veines dans les dépôts hydrothermaux. Elle est déposée à partir d’une solution, souvent avec de la calcite et de l’halite, sous forme de gangue dans les dépôts de minéraux sulfurés. L’anhydrite se trouve également dans la roche couverture des dômes de sel et dans les cavités des roches-pièges.

L’anhydrite est un sulfate de calcium anhydre ayant une composition de CaSO4. Elle est étroitement liée au gypse, qui a une composition chimique de CaSO4.2H2O. L’abondance mondiale du gypse dépasse largement l’abondance de l’anhydrite.


L’anhydrite tire son nom du grec « anhydre » qui signifie « sans eau ». Elle se transforme facilement en gypse dans des conditions humides ou en contact avec les eaux souterraines. Cette transition implique l’absorption d’eau et un changement significatif de volume. Cette expansion peut entraîner une déformation des unités rocheuses. Si le gypse est chauffé à environ 200 degrés Celsius, il produira de l’eau et sera converti en anhydrite. Cette réaction se produit beaucoup moins souvent.


Propriétés physiques et chimiques de l’Anhydrite ou Angélite


L’une des propriétés les plus distinctives de l’anhydrite est son clivage cubique. Elle se clivage dans trois directions à angle droit. Cela peut être facilement observé dans les spécimens grossièrement cristallins ou avec une lentille à main dans les spécimens à grain fin. Ce clivage caractéristique a valu à l’anhydrite le surnom de « cube spar ».

L’anhydrite peut être un petit défi à identifier lorsqu’elle se présente sous forme massive. Elle peut être confondue avec le gypse, la calcite ou l’halite – auxquels elle est presque toujours associée. Par rapport au gypse, l’anhydrite présente un clivage dans trois directions à angle droit et a une plus grande dureté. Son clivage à angle droit et l’absence de réaction acide lui permettent de se distinguer de la calcite. Par rapport à l’halite, l’anhydrite est insoluble et légèrement plus dure.


Système cristallin : Orthorhombique
Formule chimique : CaSO4
Composition : Sulfate de calcium
Dureté : 3.5
Densité : 2,96 à 2,97
Couleur : incolore, blanc, gris, blanc gris, nuances fréquentes de bleu, de violet, de rouge et de rose, mais aussi bleuâtre, rosâtre, rougeâtre, brunâtre, bleuté, violacé, grisâtre, noir
Trait : Blanc, grisâtre (poussière incolore)
Éclat : vitreux à perlé, gras, nacré, cireux
Transparence : transparent à translucide, parfois opaque (roche)
Fluorescence ultraviolet : rouge sous UV courts
Principaux gisements : Allemagne, Autriche, Brésil, Canada, États-Unis, France, Italie, Mexique, Pérou, Pologne, Suisse


Qu’est-ce que la lithothérapie ?

Si vous souhaitez connaître cette pratique ancestrale qu’est la lithothérapie, consultez notre article spécialement dédié à cette discipline : La Lithothérapie


Propriétés de l’Anhydrite ou Angélite en Lithothérapie


L’Angélite est aussi connue sous le nom d’Anhydrite.

Le nom « Angélite » n’est apparu que récemment dans le domaine de la Lithothérapie. Il semble avoir été choisi pour la communication avec les anges.
C’est une pierre qui favorise l’accès à un certain niveau de conscience et vibratoire qui ouvre les portes du spirituel et de l’immatériel.

L’Angélite est particulièrement adaptée aux enfants et aux femmes. Elle diffuse une énergie douce qui favorise la relaxation et la paix intérieure, développe la patience et l’acceptation de soi, apporte un sentiment de sécurité.

De couleur bleue, elle est associée au chakra de la gorge, permettant ainsi une meilleure communication. Une alliée pour prendre la parole en public et développer de l’assurance pour s’exprimer.

En Lithothérapie, l’Angélite est connue pour les propriétés et vertus suivantes :

Elle favorise une bonne circulation des fluides, améliore la circulation sanguine, aide à réduire la rétention d’eau, soutient la fonction rénale et faciliter la résorption des œdèmes.

Elle protège le thymus et les inflammations de la gorge.

Elle aide également en cas de rhumatisme et de brûlure légère.


Purification et rechargement de l’Anhydrite


Attention : l’Angélite ne se purifie pas dans l’eau. Elle est composée de sel soluble dans l’eau, elle blanchirait ou perdrait de sa substance.
Purifier cette pierre en la déposant sur un amas de cristal de roche.
Vous pouvez également la purifier avec de l’encens.

Rechargement :

Recharger votre pierre d’Angélite de préférence au crépuscule et au clair de lune.
Vous pouvez également la recharger sur un amas de cristal de roche.
Pour connaître plus en détail les méthodes de purification et de rechargement, consultez notre article : Purification et rechargement


Utilisations de l’anhydrite


L’anhydrite peut remplacer le gypse dans certaines de ses utilisations. Les deux minéraux sont broyés pour être utilisés comme traitement du sol, et dans ce but, l’anhydrite est supérieure. Une tonne d’anhydrite contient plus de calcium qu’une tonne de gypse, car le gypse contient environ 21% d’eau en poids. Cela donne plus de calcium par tonne dans une application au sol. L’anhydrite a également une plus grande solubilité, ce qui lui permet de profiter rapidement au sol.

De petites quantités d’anhydrite sont utilisées comme agents de séchage dans le plâtre, la peinture et le vernis. Elle est également utilisée avec le gypse pour produire du plâtre, de la pâte à joint, des panneaux muraux et d’autres produits pour l’industrie de la construction. L’anhydrite a également été utilisée comme source de soufre dans la production d’acide sulfurique.


Anhydrite synthétique

L’acide fluorhydrique est produit à partir de fluorite et d’acide sulfurique. Pour chaque tonne d’acide fluorhydrique produite, environ 3 1/2 tonnes d’anhydrite synthétique sont produites. Pendant des décennies, cette anhydrite synthétique a été considérée comme un produit nuisible qui avait un coût d’élimination. Cependant, une grande partie est maintenant séchée dans un four et utilisée comme matière première pour la production de ciment, de plâtre et de revêtements de sol. Elle est également utilisée comme matière de charge dans la production de produits en plastique et en papier.


Nos minéraux et bijoux artisanaux en Anhydrite ou Angélite


Les avis de nos clients

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 11 =